Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 août 2013 3 07 /08 /août /2013 14:27




... Affinités, il n'y aura point !


Enfin ... si !

Je refile le nom et l'adresse à tous ceux qui voudront connaître la sensation de planer. 



Pendant les vacances au Portugal, j'ai eu une pulsion.

Et pas qu'une, mais celle-là vaut son pesant d'or. 

Et comme toute pulsion, enfin comme toutes "mes pulsions", l'acte est très dangerous mais reste jouissif.

Cependant, il est acerbe, acide voir tranchant.


(C'est le cas de le dire.)

Je marche souvent comme ça à la pulsion de mon coeur.

Je suis ainsi faite.

Dès lors que j'ai une envie subite, une pulsion, il faut que je me ... la réalise de suite.

Vite faite et bien faite de préférence.


.... avant que je prenne mes jambes à mon cou et/ou m'enfuis courant et/ou refus catégorique - barrer les mentions inutiles -  
 Ici et présentement dans le cabinet du monsieur, si j'avais pu me sauver ou revenir sur ma décision, je me serai barrée en courant ....

MAIS JE SUIS UNE ADULTE QUI ASSUME  .


M'enfin, j'ai assumé comme j'ai pu.

J'ai grandement serré du cucu. 


MAIS ??? MAIS ???

- Vous avez fait quoi ???? Me poseriez-vous comme question.

IMG-20130724-01578.jpg


- Nous nous sommes faits tatouer ! 

Alors comme dirait ma belle-mère mamie Tété dite la punaise (tu vas vite comprendre pourquoi sa première petite fille l'appelait ainsi) qui était présente et s'est empressée de se foutre de nous et surtout de notre souffrance (surtout la mienne).

- Ah que j'suis contente, c'est bien fait ! Dixit la Punaise à haute voix et gorge grandement déployée 


- Mais ma parole vous êtes vraiment méchante ! (rétorquais-je). 
C'est Petit. C'était petit de me faire cela. 


J'alternais des froncements de sourcils, serrages de dents et sourire et cris de douleurs. 

Entendez par ses mots à belle-mum, qu'il faut être tous les trois sacrément sonnés et tarés pour subir de telles souffrances et scarifications sur notre corps. (Je lui donne entièrement raison pour une fois).


Sa petite fille lui a même demandé de se faire tatouer sur la fesse gauche( par vengeance et pour protéger sa mamounette hihi) et moi je voulais qu'elle face mon visage sur la fesse droite.

Elle a dit qu'elle le ferait .... 

Mon ...c.. ùù`^*£ OUAISSSSSSS !!! 

Le tatoueur a dit qu'il avait récemment tatoué une femme de son âge. ALORS tu vois Mamie, il n'y a plus qu'à !

C'est dingue de se foutre des autres  ....

Le tatoueur en pleurait de rire. 

Quelle famille ! 

Il n'avait jamais vu enfin entendu autant de bêtises et rit avec nous. 

Ah- mon grand, chez nous c'est de l'amour. dit Mamie Tété. 

- Je vois cela, dit-il l'air amusé, mais quand même choqué par les propos si directs de belle-mum. 

Bon il faut la connaître, elle est trache la mamie MAIS elle nous AIME. 

Nous on adore la l'embêter. 

ELLE aussi.

.... 


....

un ange passa ...

puis deux ....

Il faut surtout comprendre notre humour qui selon les personnes est parfois un peu obscur.... si tu suis mon regard. 

La Tété la Punaise a quand même avoué que je ne faisais pas dans la dentelle. Quand j'y vais, ce n'est pas pour rien. 

Autant souffrir pour une bonne cause. 

Je vois les choses en grand MOI Madame. 

IMG-20130724-01575.jpg

J'aurai su, je ne serai pas venue ..!!! 

Bon désormais, tu sais, cher lecteur de mon coeur, que je suis une grande malade enfin pardon, que NOUS sommes des grands malades mais aussi de très grands joueurs.

Jusqu'à ce fameux jour. 


La vache on a ramassé. 

Nous avons été MOMENTANEMENT débranchés de nos cervelles et de nos corps. 

Trois anges passèrent et j'ai joué avec pendant une heure. Les autres ont joué moins longtemps. Petits joueurs va. Mais ils ont bien morflé aussi. 

MOUAHHH 

.....

.....

DONC reprenons, je voyais que tout le monde se faisait tatouer.

Attends, je ne comprends toujours pas, à l'heure où j'écris ces quelques lignes, pourquoi les gens se font des tatous grands et larges comme des armoires sur tout le corps. 

IL Y A QUAND MEME DE GRANDS non TRES GRANDS MALADES sur Terre.

TRUC DE DINGUE !!

Et donc je me suis dit, bon, ça doit titiller un choya mais bon si les autres le font pourquoi pas moi ?

T'AS RAISON ma BRENDA !

La pute de hyène en string* pliée en deux de rire m'a eue.

J'ai joui mais alors PAS du TOUT dans le bon sens.

Je m'en vais te raconter la petite séance.

Tu vas pouvoir te foutre TOI aussi cher lecteur comme Mamie de not'goule ! 

La petite à savoir ma cadette avait envie d'une coccinelle.

J'avais envie d'un tatou joli et féminin à la cheville avec les dates de naissance de mes filles.

Mon Fé avait envie des dates de naissance de nos filles sur le tibia.

La cousine nous recommande un tatoueur professionnel et HYPRA doué et avec un salon tout hygiénique et tout le toutim.

Ma fille ainée en avait fait un mais dans un salon dans le trou du fond de Porto où je ne sais zoù mais un peu trop loin aux goûts de Mamie .... NA NA NEREUHHH recommandé par une aut'cousine.

Bref on s'en fiche.

Nous, le nôtre était dans la ville voisine.

Le monsieur, jeune tatoueur super professionnel et grand artiste, hyper sympa et qui allait devenir ces jours-ci un tout nouveau jeune "Papa" et cela  pour la première fois.

Nous avions rendez-vous le lundi, veille de l'accouchement de sa petite femme. 

MOI AUSSI C'ETAIT MA PREMIERE FOIS !

Mon premier tatouage.


Il prend uniquement sur rendez-vous le matin.

On a serré des fesses pour que sa petite femme n'accouche pas ce jour-là.

Ce qu'elle fit en bonne future maman.

C'est bien ça !

D'ailleurs, il faudra qu'il nous raconte tout cela l'prochain coup ... 

Nous les avons félicité.

Je crois qu'il attendait avec impatience, des étoiles plein dans ses noeils.

Bien. Le rendez-vous était pris pour le lundi matin à 10 heures tapantes.

C'est nous qui allions serrer des fesses. 

Le lundi soir nous repartions vers la France.


Nous avions le temps de cicatriser

Nos coeurs.

Nos fesses serrées.

Nos ongles rentrés dans la chair ferme et tendre.



Les litres d'huiles enfin d'eau que nous avions transpiré tant nous stressions.

Je parle à la première personne du pluriel, OUI m'dames et m'ssieurs, car TOUS LES TROIS nous avons serré grandement du tutu.

Nous arrivions pour 10 heures.

J'avais le poul qui pulsait enfin le coeur à haute vitesse.

LA VACHE !

Un instant j'ai cru que mon coeur allait s'arrêter.

JE stressais tellement que j'ai failli entamer un moonwalk dans la galerie du centre commercial ou sise le cabinet de tatou du si gentil monsieur.

Je suis allée aux WC à l'étage inférieur trois fois.

Je n'étais pas la seule.

Je passais la première.

La chose à TOUJOURS faire si tu ne veux pas tout abandonner par lacheté. HAHA

Je choisissais le dessin avec le monsieur, les deux dates et je rajoutais en prime pour la frime et pour faire des rîmes, pour faire joli un petit papillon.

Je m'allonge.

Pouls 190. Redescendant à 60 (j'ai un coeur d'athlète sisi !) et hop remontant à 222 tout au long de la séance sauf les 20 minutes où je me suis perdue à causer avec les anges et la pute de hyène en string se tapant sur les cuisses voir à certains moments émue par mon courage  

Le gentil tatoueur me parle évidemment en portugais.

T'inquiète mon grand,  je maîtrise.

Je plie ma jambe droite .... pose mon pied sur la table.

Je te prie de croire que mes orteils étaient ancrés dans le papier et le cuir de son lit de travail. 

Je ferme mes noeils ...replie mes bras au-dessus de ma tête comme si je prenais un bain de soleil sur la plage et m'évade afin de me concentrer dans ma respiration lente et profonde. 

Et là, le coquinou entame les hostilités.

Déjà, tu entends la machine enfin le pistolet avec la petite aiguille toute stérile qui vrombit dans la fraicheur de la climatisation.

Tu ne fais plus attention aux trois aut'gugusses qui se marrent et savour de plaisir à me voir serrer des dents et enfoncer mes ongles dans les oreillers recouverts de plastique (hygiène, hygniène) .... et admirer MA tronche et ma raideur dûes à mon grand stress.

Il faut que tu saches qu'il y a deux endroits pour les tatouages qui font horriblement mal et très très très mal voir le plus mal : le dessus des mains et des pieds.

Le monsieur me demande de lever la main et de dire STOP si j'ai mal.

Tout l'monde est prêt ??

- Je commence, dit-il.

Moi dans mon intérieur mais profond, tu vois au bout du bout de ma fin : - Je suis prête. Même Pô mal, même pas mal, 
même pas mal même pas malmême pas malmême pas mal même pas mal pas malmême  pas malmême pas malmême

STOP STOP STOP AIEUHHHHHHH !!!!!!!!!
... au bout de la première boucle tatouée sur ma peau.

En regardant de plus près,  j'ai quand même une grosse veine saillante ... non loin de là ....

LA PUTE DE HYENE DE LA DOULEUR DE SON STRING que ça fait mal.

J'ai cru un instant qu'un énorme tigre du Bengal me lascérait le pied ....

Et que le félin faisait mu-muse  avec mon pied et ma cheville pendant une heure me baladant sur ma peau un flambeau tout brûlant (ou des griffes bien aiguisées).

Ca me brûlait, il me coupait, me lascérait ...

sans grogner.

Le monsieur était concentré et dessinait avec dextérité sur mon corps.

Un dieu de l'aiguille.

Du grand ART !

Moi je jouissais en me taisant (pour une fois).

Ah, non j'ai dit stop deux fois.

Attends j'étais limite à tourner de l'oeil ... 

Bon ...

A vouloir plutôt lui sauter à la gorge et lui trancher avec ....

Puis bizarrement à d'autres endroits, ça me faisait rire (une fois,quand il a du passer près de l'os de la maléole)  puis deux millimètres après je ne sentais quasi plus rien anesthésiée par la douleur et hop ça devenait insupportable lors des remplissages.

Au bout d'un certain temps ... on s'y fait.

OU PAS. 

Mes pauv'petits pieds et chevilles gonflés par deux semaines de chaleur.

Plus il faut prendre en compte aussi et EVIDEMMENT mon trouillomètre réfugié au plus haut.

J'ai subitement versé dans un sommeil paradoxale et parallèle.

J'inspirais doucement et respirais par tous les bouts du corps. 

J'étais tellement concentrée pour oublier et maîtriser cette put'de chacal de douleur que j'ai du m'endormir pendant un quart d'heure voir plus de vingt minutes.

Ils étaient morts de rire et chuchotaient avec tous derrière mon dos. 

MAis je les entendais.

- CHUTTTTT JE ME CONCENTRE, dis-je ! M'en fiche vous allez y passer, et MOI aussi je me raillerai. TOC !

Bon le tatouage était fini. 

J'ai sauté de la table. Il m'a désinfecté, crêmé et je suis sauvée en vitesse aux wawas. 

Le pire dans le tatouage, c'est un les premiers millimètres de peau tatoués mais surtout le remplissage avec de la couleur.

T'as vu c'est joli le rose et violet ?? 

Et bien, moi qui avait dans l'idée de me faire un joli petit diablotin ou un autre joli papillon dans le bas de la nuque ...

....


- C'est ton tour mon chéri, allez, courage ça chatouille, comme tu dis !


Il a serré des dents, ne se souvenant plus de la douleur .... il y a plus de 26 ans, monsieur s'en était fait un à la cheville. 

Tiens, prends cela !

IMG-20130724-01581.jpg

Quant à la petite, ma pauv'poussinette a été une grande fille bien courageuse. 

Elle a mouillé le papier tissé sur le lit de stress, mais elle a relevé son propre défi. 

Elle n'a pas voulu poursuivre pour le remplissage de sa coccinelle mais aura le temps plus tard de le faire. Elle s'est faite tatouer sur les côtes à gauche la date de naissance de sa grande soeur suivie d'une jolie petite coccinelle ... 

Je n'ai pas mis la photo car son tatouage est secrètement caché sur une partie de son corps .... 

Trop fière de ma progéniture. 

En revanche, je suis beaucoup moins fière de moi-même mais bon le mien est trois fois plus grand ... et ...

Je devais me faire un piercing au nombril ....

Bon ben le monsieur a gagné sa matinée, il nous prodigua de bons conseils pour la cicatrisation. 

Vous mettrez  de la vaseline abondamment sur le tatouage  pour faire glisser l'eau de la douche ou de la mer, si tu te laves ou tu vas baigner ton corps  et en plus de l'écran total indice soiwante douze pour le soleil.

Bépanthène crème, tu appliqueras trois fois par jour pour la cicatrisation.

ET c'est emballé et pesé. 

Au jour, d'aujourd'hui, cher lecteur, c'est cicatrisé.

En quinze jours on en parle plus.

Sauf pendant la cicatrisation où cela te gratte mais comme ....

Mais où il est strictement interdit de gratter.

Et c'est ainsi que j'allais acheter des tubes de vaseline et de Bépanthène à la pharmacie par deux ou par trois.  

Et non couillonne, ce n'est pas pour m'hydrater le tutu, bêcasse va !

Nanou a gagné au jeu de la petite devinette ici

Elle est priée de venir récupérer son cadeau à la maison. 

N'empêche qu'il y a de grands malades pour se faire tatouer le corps entier. 

Le pire ? 

Me faire tatouer les plantes de pieds .... (je ne sais pas si cela se fait mais vaut mieux pas pour la vie du tatoueur ...).

Tu sais qu'en France, il paraît que le tatouage du dessus des mains et des pieds ne se fait pas. 

Je me demande pourquoi ? 

MOUAHHHHH la put'de hyène en string a du bien se marrer quand je me faisais le mien. 

Counasse va !

Bon ben depuis nous nous en sommes remis et bien remis.

Allez, chiche,  on se donne rendez-vous dans ....

Des petites photos pour me faire pardonner de vous avoir fait tant patienter avec mes paroles. 

La Bizouille,


IMG-20130724-01576.jpg

cachée la TiteZa avec un serviette bleue comme le ciez .... non parce que mon papillon n'aime pas le soleil bretonneux.

Au Portugal, il n'y a vait pas de soleil sur la plage ... vu qu'on a eux trois semaines bizarres cette année.

On bronze, mieux ici foi de TiteZa.

Chi chi, c'est vrai !

Regarde ce que l'on fait en ce moment .... ma playa


IMG-20130724-01582.jpg

Ciel bluuuuuuuuuue !!!

Sable chaud ....

Eau bonne et tonifiante.

IMG-20130724-01583.jpg



Je te laisse cher lecteur,  j'ai du boulot jusqu'à la semaine prochaine. 

Deux annifs.

 Allez une petite dernière juste pour la beauté du couché de soleil .... et pour la forme, après toutes ces tortures, il vous faut bien un peu de réconfort ....



Pornichet-20130804-01647.jpg


Je .... je me posais la question ... si un petit tatouage sur .....

 






*La p%++¨*e de hyène en string = mon diablotin intérieur ... ma conscience voir certains jours mon inconscience ....  

Partager cet article

Repost 0
Published by Titezasebalade - dans Balade au Portugal
commenter cet article

commentaires

ange-line 07/08/2013 21:52


c'est génial pour moi aussi ce serait dans pas longtemps plus de 15 ans que j'en rêve et tanpis si j'ai mal et pour la vaseline j'ai ce qu'il faut dans ma valise secrète na !!! et puis ma belle
mère à moi elle me parle plus et toc et c'est tant mieux et vlan !! bisous la tatouée 

Titezasebalade 08/08/2013 09:49



Le plus dur c'est de se dire que la douleur est à la hauteur de son désir de se faire tatouer enfin .... alors imagine ? ;)

Bisous 



Titeza Se Balade

  • : Le blog de Titeza se balade
  • Le blog de Titeza se balade
  • : Soyez les bienvenus chez moi. Ici, on se promène, on rigole, on est de bonne humeur. Alors bonne balade !
  • Contact

Profil

  • Titezasebalade
  • Je vous parle de mes amis, de mes amours, de mes emmerdes, nos voyages, nos balades, ma joie de vivre, nos coups de gueule, nos fous rires. 
Bref, en quelques mots ou images, nos balades, nos passions, la vie.
  • Je vous parle de mes amis, de mes amours, de mes emmerdes, nos voyages, nos balades, ma joie de vivre, nos coups de gueule, nos fous rires. Bref, en quelques mots ou images, nos balades, nos passions, la vie.

Mes chers lecteurs

compteur pour blog

Et sinon tu peux retrouver TiteZa :

Archives

UN BADGE SUR VOTRE BLOG = UN AN D'EAU POTABLE POUR UN ENFANT.

UN BADGE = UN ARBRE DE PLANTE = BLOG ZERO CARBONE

bonial – horaires et promos – moins de co2